Blog de La Libreria

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Blog de La Libreria
Envoyer Imprimer PDF

Tarzan Records et La Libreria vous invitent


Vendredi 21 septembre 2012 à 19h

à une soirée lecture

Giovanni Succi lit Giorgio Caproni

 

A l'occasion du centenaire de la naissance de Giorgio Caproni et de la sortie du disque vinyle, produit par Tarzan Records, Giovanni Succi canta il Conte de Kevenhüller, dernière oeuvre en vers du grand poète, la Libreria vous invite à une présentation-lecture en compagnie de Giovanni Succi.

Giorgio Caproni, né à Livorno en 1912 et décédé à Rome en 1990, appartient à ce que l'on a appelé la "troisième génération" poétique italienne, celles des poètes nés avant la première guerre mondiale, les Mario Luzi, Vittorio Sereni, Attilio Bertolucci et Piero Bigongiari. Mais il est resté franc-tireur, méfiant à l'égard de l'hermétisme et très attaché à la source populaire de sa poésie ainsi qu'aux lieux de ses origines et de sa jeunesse, entre Ligurie et Val Trebbia où il fut partisan pendant la seconde guerre mondiale.

Giovanni Succi se définit lui-même compositeur de paroles, de musique et d'images. Il assure actuellement voix et guitare dans le groupe "Bachi di Pietra" et est par ailleurs photographe et lecteur. Le vinyle qu'a produit la Tarzan Records est le résultat de l'extravagant et formidable projet de Giovanni Succi qui , sur le site http://caproni.wordpress.com/ a, chaque semaine entre 2011 et 2012, mis en ligne un passage de la dernière oeuvre en vers de Giorgio Caproni Il Conte de Kevenhüller. Et on ne saura que trop réaffirmer la valeur profonde qu'apporte la voix humaine à la poésie !

Vous trouverez, si vous le souhaitez, davantage de détails sur Tarzan Records, le label créé en 2011 par Fabrizio Testa et Andrea Dolcino sur le site http://tarzanrecords.com/.

Nous vous convions donc à cette soirée toute italienne, qui débutera par une brève présentation de Giovanni Succi par Fabrizio Testa, se poursuivra par la lecture par l'ami Marco d'un texte de Pietro Citati sur Giorgio Caproni, pour se conclure par la lecture de Giovanni Succi.

La soirée s'achèvera sur un verre amical !



 
Envoyer Imprimer PDF

Lundi 2 juillet 2012 à 19h

 

Gianluca Briguglia

 

150 più 1


L'Italia alla prova di se stessa


E-book publié par Narcissus

 

 

Présentation et débat en présence

de Stefano Montefiori, correspondant à Paris du Corriere della Sera

de Emanuele Coccia, maître de conférences en philosophie à l'EHESS

et de Isabel Violante, maître de conférences en langue et culture italienne à l'Univ. Paris I-Sorbonne

 

L'ouvrage dont il sera question lundi 2 juillet est, signe des temps, un e-book, et la Libreria étant fille de son temps, elle l'accueille ainsi que son auteur, Gianluca Briguglia avec grand intérêt !

Et en voici la quatrième de couverture virtuelle (en italien):

Questo libro nasce un po’ come i casi di Dylan Dog, qualcuno ti urla alla porta e ti propone un rompicapo che sembra assurdo, ma una soluzione esiste, anche se sembra impossibile. Il rompicapo è l’Italia stessa, a centocinquant’anni (più uno) dall’unità.

In una scrittura tra saggio, racconto, pamphlet, a dare una mano non è Groucho, ma ci si imbatte nel contributo di senso dell’infernale Quinlan, di un Pinocchio battagliero, di una Madonna piangente, di giganti taumaturghi, di un Ramon con il fucile, di una battaglia medievale sull’Adda, che aiutano a smontare alcuni cliché del dibattito pubblico e a ripensare idee e temi – la vita politica, bene comune e bene pubblico, la religione, la seduzione del potere e della bellezza, l’“identità italiana”. È un itinerario soggettivo, ma ricco di proposte concrete e analisi serrate, che spingeranno il lettore a condurre le proprie riflessioni e a rendere espliciti i propri pensieri, a raccontare diversamente l’Italia e a sbrogliare il rompicapo.

 

 

Quelques informations à propos de l'auteur :

Marie Curie Fellow (Union Européenne)  au Centre de recherches historiques (EHESS-CNRS, Paris).

Chargé de cours ("Texte philosophique en langue latine" pour les agrégatifs en Philosophie) à l'Université Paris Ouest - Nanterre - La Défense

Image1Gianluca Brigulia a obtenu son doctorat de recherche en philosophie à l’Université de Milan où après des études de philosophie (M2 à l'Università degli Studi), il a aussi étudié l’économie (Executive in Business Admistration-Cega à l'Université Bocconi). Ses recherches l’ont ensuite mené à Turin (Fondazione Firpo-Centro di studi sul pensiero politico) et à Munich (Humboldt Fellowship) à la Ludwig-Maximilian-Universität.

Ses recherches portent principalement sur l’histoire de la pensée politique médiévale et de la Renaissance et sur la large gamme de ses relations constitutives avec la théologie, la philosophie, la littérature, l’ecclésiologie, et l’historiographie. Entre autres, il a étudié la dispute entre Boniface VIII e Philippe le Bel (p.e. Jean Quidort et Giles de Rome), la pensée politique et les langues vulgaires (p. e. Brunetto Latini et le milieu italien), les débats théologiques sur les conséquences politiques du péché originel, sur les métaphores politiques organologiques (p. e. Marsile de Padoue jusqu’à Machiavel).

Il écrit régulièrement des chroniques de politique contemporaine sur Il Post.



 
Envoyer Imprimer PDF

du Vendredi 22 au Mercredi 27 juin 2012

 

La Semaine Italienne du XIIIème


Italia... maintenant?


Place d'Italie, Parvis de la Mairie

 


 

Cette année encore, nous vous donnons rendez-vous Place d'Italie à Paris, sur le parvis de la Mairie, pour une petite semaine de réjouissance aux couleurs de l'Italie.


Vous retrouverez donc, comme depuis désormais 6 années, la Libreria sur son stand avec un choix de classiques et de succès de librairie de l'année écoulée en français et en italien, de DVD et de CD.


Et comme c'est la fête...

les ouvrages italiens vous seront proposés cette année au même prix de couverture qu'en Italie !

Ne ratez pas l'occasion !


Nous vous convions en particulier à venir nous retrouver pour quelques jolies rencontres sur notre stand !


Samedi 23 juin  - 11h30/12h30 Silvia Santirosi (journaliste, écrivain et illustratrice) – Lecture et Atelier avec les enfants (6 ans et plus) autour de son livre « Le train » publié en italien et en français par les éditions Oqo, illustrations de Chiara Carrer (l'atelier se tiendra dans les deux langues, italien et français).


Samedi 23 juin et Dimanche 24 juin – 14h - Sara D’Amario, que nous avions reçue à la Libreria en 2009 dans son rôle d'écrivain pour son premier roman "Nitro", nous fait le grand plaisir de venir nous faire quelques lectures de grandes pages de la littérature italienne autour de la mafia. Belle et talentueuse comédienne de théâtre, elle se fraye également son chemin entre cinéma et télévision. (lecture en italien et en français)



Dimanche 24 juin - 17h30Donatella Dardini, depuis 25 ans en France, a souhaité à travers son « Carnet de cuisine de la Maremma Toscana » publié aux Editions Sud-Ouest, faire partager aux Français son amour pour cette cuisine simple et savoureuse.  Avec une petite dégustation, de quoi vous mettre l’acquolina in bocca » !


Lundi 25 juin - 18h - Rencontre croisée entre Michele Canonica et Alberto Toscano pour respectivement « La Francia in bilico » (Marsilio Editore) et « Ces gaffeurs qui nous gouvernent » (Fayard). (Salle d'attente des mariages - Mairie)


Et, en guest star, l’ami Louis Salvatore Bellanti, écrivain, scénariste et journaliste, qui présentera son dernier livre « Quelques jours à Montecatini » (Yvelinéditions), récemment traduit en italien chez Ethos Edizioni.

Et, en vous espérant nombreux sous le soleil de la Place d'Italie, nous avons une pensée très émue pour Mauro Gasparini (et très affectueuse pour sa compagne Marcella !): il va beaucoup nous manquer...

Pour le programme complet (cinéma, concerts....) : http://www.mairie13.paris.fr/mairie13/jsp/site/Portal.jsp?document_id=16578&portlet_id=2790

 
Envoyer Imprimer PDF

Jeudi 14 juin 2012 à 19h

 

Michele Canonica

Journaliste et président du Comité de Paris de la Società Dante Alighieri


entre les deux tours des législatives 2012

débat autour de la situation de la France vue par les Italiens


avec Paolo Romani, journaliste et vice-président

du Comité de Paris de la Società Dante Alighieri

et Alberto Mattioli, correspondant à Paris du quotidien La Stampa


 

La Francia in bilico

 

Marsilio Editore

 

 

Michele Canonica a guidé une passionnante conversation entre deux grands experts en sciences politiques, Marc Lazar et Sergio Romano dont le résultat est l'ouvrage qui servira de base à cette rencontre autour de la situation de la France.

Entre les deux tours des élections législatives, avant le renouvellement de l'Assemblée Nationale, La Libreria vous invite à ce débat "italien" sur le sort d'une nation appelée à faire face, d'un côté, aux problèmes internes qui se posent en raison de sa longue histoire et, de l'autre, à ceux qui sont liés aux énormes changements structurels qui transforment l'Europe et le monde.

En traitant un large éventail de sujets - de la construction du sentiment national au choix d'un modèle d'intégration, du rôle de l'État à la perte d'une position centrale en Europe jusqu'à la tentative de se relancer sur un axe commun franco-allemand - la comparaison avec l'Italie est toujours présente et sous-jacente, et met en évidence les différences et les similitudes parfois surprenantes qui lient nos deux pays.

Venez nombreux débattre avec nous.

 
Envoyer Imprimer PDF

Mardi 12 juin 2012 à 19h

 

Valerio Magrelli

 

Adieu au foot

et

Co(rps)-propriété


Actes Sud

Traduits en collaboration par Marguerite Pozzoli et René Corona

 

La Libreria est très, très fière de recevoir Valerio Magrelli! Et nous vous invitons à venir très nombreux le rencontrer et l'écouter et découvrir sa poésie limpide, légère, mais sans doute d'une simplicité trompeuse...

Considéré comme l’un des plus grands poètes contemporains en Italie, Valerio Magrelli est l’auteur de nombreux recueils. Il est également le traducteur de Mallarmé, Valéry, Verlaine, Beaumarchais, Barthes et Koltès. Il enseigne la littérature française à l’Université de Cassino et collabore à plusieurs journaux et revues. En 2002, l’Accademia dei Lincei lui a décerné le prix Feltrinelli pour la poésie italienne.


Adieu au foot

Quatre-vingt-dix récits d'une minute, divisés en deux mi-temps, comme un vrai match : l'évocation à la fois autobiographique et collective, tour à tour nostalgique, absurde ou héroïcomique du foot, que Valerio Magrelli a tant aimé et auquel il ne se résigne pas à dire adieu.


Co(rsp)-propriété

Cinquante-cinq textes poétiques écrits dans une prose à la fois très libre et millimétrée, évoquant le corps comme un champ de bataille, un Fort Apache. Une danse macabre en quelque sorte, mais tempérée par l'ironie, voire un humour à la Buster Keaton d'un des plus grands poètes italiens contemporains.

La rencontre sera suivie d'un verre amical.


 


Page 52 sur 65

Bannière
Bannière