Blog de La Libreria

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Blog de La Libreria
Envoyer Imprimer PDF

Mercredi 16 février 2011 à 19h

Italien du Caire - une autobiographie

Mario Rispoli et Jean-Charles Depaule

Editions Parenthèses - MMSH


Soirée présentée et animée

par Michele Canonica et Paolo Romani,
Président et Vice-Président
du Comité de Paris de la Società Dante Alighieri

 

Le mercredi 16 février sera une soirée dédiée au souvenir d'un Monsieur du journalisme italien, Mario Rispoli, disparu il y a près de six ans. Jean-Charles Depaule, spécialiste d'anthropologie urbaine de l'Orient arabe, qui a écrit cette autobiographie avec Mario Rispoli et Madame Huguette Rispoli seront avec nous pour s'entretenir avec Michele Canonica et Paolo Romani de ce personnage généreux, de son parcours professionnel impeccable (de simple rédacteur au poste de directeur de l'Ansa du Caire, à celui de directeur de l'Ansa à Paris et finalement de directeur du service de presse de Fiat-France) et de son attachement indéfectible à l'Egypte, pays plus que jamais au centre d'une actualité brûlante et dont il sera bien sûr beaucoup question.

Un Italien né au Caire à la fin des années trente se souvient. Mario Rispoli évoque les territoires protégés de son enfance cairote, et la révélation d’un monde plus ouvert à travers l’univers cosmopolite de ses camarades du lycée français ; Puis sa « découverte » de l’Egypte où il reste, lorsque, après la nationalisation du canal de Suez et la guerre qui s’en est suivie en 1956, les membres des minorités et des communautés étrangères quittent en masse le pays. Il décrit son apprentissage et son travail de rédacteur dans une agence de presse et à la radio, ses relations avec le pouvoir égyptien et la censure. Témoin de l’évolution contemporaine de l’Egypte et du Proche-Orient, il évoque les guerres qui l’ont marqué lorsqu’il était enfant, puis jeune homme, et celles qu’il a couvertes en tant que journaliste.

« Roman de formation », écrit à quatre mains avec Jean-Charles Depaule, que Mario Rispoli a connu au début des années soixante-dix au Caire, cette autobiographie est aussi une méditation sur l’éveil de la sensualité, et sur la mort qui occupe une place si particulière dans la culture napolitaine de ses origines.

 

Mardi 25 janvier 2011 - Roberto Ferrucci pour ça change quoi et sentiments subversifs

Envoyer Imprimer PDF

Mardi 25 janvier 2011 à 19h

Roberto Ferrucci

pour

Ça change quoi (éditions du Seuil)

et

Sentiments subversifs (éditions Verdier - Meet)

traductions de Jérôme Nicolas

 

Ce mardi nous recevons Roberto Ferrucci, journaliste et écrivain italien, qui nous ramène avec "Ça change quoi" ("Cosa cambia" edizione Marsilio) aux événements tragiques de juillet 2001 à Gênes. Beau livre dense, important, loin d'un simple compte-rendu journalistique. L'écrivain italien était présent au moment des faits, et la violence des répressions policières des mouvements anti-G8 marque pour lui un tournant... il lui aura fallu six ans pour pouvoir retranscrire ce qu'il a vu, vécu, ressenti... Comment peut-on rester en silence après une telle expérience....

Il nous parlera également de son nouveau livre "Sentiments subversifs" publié en bilingue par Verdier-Meet (Maison des écrivains étrangers et des traducteurs).

 

Note de l'éditeur : Gênes, aujourd'hui. Dans la chambre 914 d’un hôtel du centre-ville, un journaliste a déplié un plan, a branché les câbles de son ordinateur portable, de son caméscope et de son iPod pour se repasser les événements du G8 survenus quelques années auparavant, en juillet 2001. Cet été-là, le besoin urgent d’oublier Angela, longtemps aimée et qu’il venait de quitter sans explication, l’avait poussé à couvrir le sommet de Gênes. Rien ne laissait imaginer ce qui allait se produire.

Les images qu’il a tournées, et celles qui ont fait le tour du monde depuis, ne cessent de le hanter : la ville barricadée, les concerts, les militants altermondialistes, les black blocs, les blindés et les gaz, les coups de matraque et la mort de Carlo Giuliani, les descentes de police à l’École Diaz, les exactions, la violence sans limite. Comment a-t-on pu basculer ainsi dans l’horreur ?

En sourdine et dans le silence de son retour sur place, le narrateur fait entendre le bruit et la fureur des autorités qui, pendant quatre jours, ont bafoué la démocratie.

Né à Venise en 1960, Roberto Ferrucci est écrivain et traducteur. 
Ses publications : Giocando a pallone sull’acqua (Prix Spécial Coni Letteratura 2000 ; Prix à la sélection Bancarella 2000) éditions Marsilio, 1999. Andate e ritorni, Scorribande a nordest (finaliste pour le prix Settembrini 2004), éditions vénitiennes, 2003. Solitudine, une nouvelle publiée dans le recueil de récits I nuovi sentimenti (Marsilio), avec la curatele de Romolo Bugaro et Marco Franzos, 2006. Cosa cambia, aux éditions Marsilio, 2007.Traductions de Jean-Philippe Toussaint : La Télévision (La televisione, Einaudi, 2001), Faire l’amour (Fare l’amore, Nottetempo Edizioni, 2003), Mes bureaux (Mes bureaux, Luoghi dove scrivo, Amos Edizioni, 2005), La mélancolie de Zidane (La malinconia di Zidane, Casagrande, 2007) et Fuir (Fuggire, Fandango, octobre 2007).

 

Jeudi 16 décembre 2010 à 19h - Pippo Pollina

Envoyer Imprimer PDF

Jeudi 16 décembre 2010 à 19h

Rencontre avec

Pippo Pollina

autour du livre de Franco Vassia

"ABITARE IL SOGNO - Vita e musica di Pippo Pollina"

edizioni Stampa Alternativa

Juste avant une série de concerts à Paris, Pippo Pollina nous fait l'amitié de passer par la Libreria pour présenter le livre "Abitare il sogno" qui sort en Italie accompagné d'un DVD ("Ultimo volo - Orazione civile per Ustica"). Pippo Pollina est né en 1963 à Palerme et est à l'origine du fameux groupe Agricantus, l'un des groupes qui au début des années 80 ont contribué à la redécouverte de la formidable énergie de la musique traditionnelle régionale, en l'occurrence de la Sicile et de l'Italie du Sud.

Abitare il sogno – Vita e musica di Pippo Pollina” (Habiter le rêve – Vie et musique de Pippo Pollina), est un livre biographique écrit par le journaliste, écrivain, éditeur et critique Franco Vassia (éd. Stampa Alternativa); Il est préfacé par Giancarlo Caselli (juge antimafia) et par Franco Battiato, l'un des plus grands compositeurs contemporains italiens, sicilien lui aussi.

Cette présentation est une avant-première absolue en Europe, car le livre ne sera vraiment distribué dans les librairies qu'à partir de fin de Janvier 2011 en Allemagne, Autriche et Suisse, et en Février en Italie.

A La Libreria, il sera aussi question du DVD qui est joint au texte, et qui contient l'oeuvre «  Ultimo volo - Orazione Civile per Ustica», écrite, composée et interprétée par Pollina, à la demande de l'Association des familles des victimes d'Ustica à l'occasion de l' inauguration du Musée pour la Mémoire de Ustica à Bologna le 27 juin 2007. 
Ce DVD contient également un documentaire sur le musée lui-même, dont l'organisation intérieure a été conçue par Christian Boltanski.
Pollina parlera donc du livre, de son oeuvre, il répondra aux questions du public et enfin il donnera un petit avant-goût de ce que sera le concert à suivre. 

En effet, à 21 heures, ce même jeudi 16 Décembre, au THEATRE COMEDIE-NATION (77, rue de Montreuil, 75011 Paris, tél. 01 48 05 52 44, Métro Nation - lignes 1, 2, 6, 9 billet €. 15,00) le vrai concert aura lieu; Pippo Pollina présentera des morceaux choisis de son énorme répertoire, accompagné par la Piccola Orchestra Altamarea, un quatuor d'archets tout au féminin, avec lequel l'auteur-compositeur sicilien a déjà joué lors de plus de 100 concerts dans toute Europe cette année. 

Donc, piano, guitare et voix pour Pippo, violons, viole et violoncelle pour les filles du quatuor, et des chansons qui nous racontent des histoires, des événements et des personnages qui ont traversé notre époque la plus récente: LEO, dédiée à Léo Ferré, IL GIORNO DEL FALCO, pour Victor Jara, SIGNORE DA QUI SI DOMINA LA VALLE et SAMBADIO’, pour dénoncer les guerres de nos jours , et puis les chansons de ULTIMO VOLO sur Ustica, et encore VERSI PER LA LIBERTA’ et BANNERI, contre la violence mafieuse, en dialecte sicilien, et pour finir les notes plus légères de CHIARAMONTE GULFI et de IL CAMERIERE DEL PRINCIPATO.

A la fin du concert, il sera possible de rencontrer l' artiste, toujours très disponible à s'entretenir avec son public, autour d'un petit buffet italien.

http://www.musicaitaliana.fr/

 

Samedi 11 décembre 2010 - Vernissage de Barbara Corradi

Envoyer Imprimer PDF

Samedi 11 décembre 2010 à 19h

Vernissage

Barbara Corradi

Soirée vernissage à La Libreria qui accueille les photographies de Barbara Corradi... Une jolie occasion de se retrouver avant les fêtes pour une soirée amicale avec la participation gourmande de Simona Restivo et Tiziana Torino (di Apogei)!!

Barbara Corradi est née en 1967 à Rome. Elle est architecte et s'est diplômée avec une étude sur le paysage urbain. Passionnée depuis toujours par la photographie, elle a déjà exposé auprès de la Libreria Bibli et de la Extra Art Gallery Caffè à Rome et a collaboré avec l'agence Eidonpress et avec la compagnie théâtrale de Gianluca Bottoni. Elle nous propose quelques photos extraites de plusieurs séries prises entre Rome, Genzano di Lucania et Paris.

Apogei srl, société créée par deux charmantes italiennes est présente sur le marché depuis 2003; elle s'est donnée pour mission de faire découvrir des produits italiens de niche. Venez goûter leurs fantastiques produits à base de pistache, les sauces pour pâtes comme la sauce à l'encre de seiche, les crèmes pour les apéros, les pâtes de gragnano , l'huile de Sicile et bien sûr toutes leurs friandises de Noël!!

 

Mardi 7 décembre 2010 à 19h - La nouvelle génération des illustrateurs italiens à Paris

Envoyer Imprimer PDF

Mardi 7 décembre 2010 à 19h

Altritaliani.net et la Libreria vous invitent à une soirée

La Nouvelle Saison de la Bande Dessinée Italienne


avec les illustrateurs

Luigi Critone, Manuele Fior, Piero Macola, Alessandro Tota

Le site Altritaliani.net propose une rencontre avec une nouvelle et talentueuse génération d'illustrateurs de BD actifs entre France et Italie. Au centre de notre débat, nous souhaitons proposer une réflexion sur le métier d'illustrateur aujourd'hui en Italie, les possibilités de travail, les raisons de l'«émigration», la démarche artistique (rapport texte/image, le roman graphique). La rencontre sera animée par Barbara Musetti et sera bien sûr l'occasion d'une séance de dédicaces!

Alessandro Tota : est né à Bari en 1982. Diplômé de l’Académie des Beaux-Arts de Bologne, il vit et travaille à Paris. Il a fait partie des artistes sélectionnés par Napoli Comicon pour l’exposition Futuro Anteriore (2008) et a été classé troisième au concours international du Festival de la BD de Lucerne (2008). Il est l’un des fondateurs de la revue Canicola (Prix BD Alternative, Festival de la BD d’Angoulême 2007). Il a publié dans : Canicola, Hamelin, Za!, Revue, Lo Straniero, Orang (Reprodukt), Kuti Kuti, Tabloid, Il Corriere del Mezzogiorno, Kultur & Gespenster, Black (Coconino Press), Internazionale, Papier Gache, Repubblica XL, Lapin (L’Association), Stripburger. Chez Coconico Press il a publié l’histoire longue Fratelli dans l’anthologie Gli Intrusi (2007). Son premier roman en BD - Yeti - a été publié en France et en Italie en 2010. Ses travaux ont été exposés à Bologne, Naples, Milan, paris, Leipzig, Hambourg. Il tient un journal intime sur le blogwww.pupazzetti.splinder.com

Piero Macola est né en 1976. Il a étudié la bande dessinée  à l’Institut Saint Luc de Bruxelless. Il est auteur et illustrateur. En 2005 il a publié l’album Sola andata, sorti en Italie par Coconino Press et en France par Vertige Graphic. En 2009, il publie Fuori Bordo, toujours chez Coconino Press, dont la version française est prévue pour la fin 2010. Cette année, il a aussi illustré Ombre amoureuse, un texte théâtral pour les enfants d’Olivier Balazuc, publié chez Actes Sud. Il a collaboré avec Bayard Press et participé à des nombreuses expositions collectives. La plus récente, présentée au Comicon 2010 (Festival de la BD de Naples), célébrait les dix ans de la revue/livre Black. Il vit à Paris. Il vient de sortir en France le volume Dérives, chez Atrabile.   http://pieromacola.wordpress.com

Manuele Fior est né à Cesena. Après des études en architecture, il s’installe à Berlin. Comme un hommage à sa terre natale, il crée Menschen am Sonntag, un récit partiellement autobiographique sur un groupe d’italiens installés à l’étranger. Il écrit des histoires brèves pour des publications italiennes et allemandes telles que Plaque, Black, MogaMobo, Forresten et Stripburger et collabore également comme illustrateur dans les revues norvégiennes « Natt og Dag » et « Ny Tid ». En 2004 publie son premier roman graphique Les Gens le Dimanche chez Atrabile ; suivront l’année d’aprèsQuattro buoni motivi, chez Arti Grafiche Friulane ; Icarus publié en 2006 chez Rosso Oltremare et Atrabile ; Mademoiselle Else, sorti en 2009 par Delcourt et Cinq Mille kilomètres par Seconde, publié cette année par Atrabile. Cet album vient d’obtenir le Prix Grand Guinigi, meilleur auteur unique 2010.  www.manuelefiore.com

Luigi Critone est né en 1971 à Sant’Arcangelo in Basilicata. Il étudie l’Art à Rome avant de s’inscrire à l’Ecole Internationale de Comics Florence où il sera plus tard enseignant. Il commence à travailler dans un studio d’illustration où il peut s’essayer à différents styles : dessin publicitaire, historique, jeunesse. Mais son désir de faire de la Bande dessinée est plus fort. C’est en France qu’il va se lancer. Grâce à Angoulême, il fera des rencontres décisives avec des éditeurs, des scénaristes et des dessinateurs qui vont le guider et l’aider à améliorer son dessin et son découpage. Il publie chez Soleil Productions les deux premiers volumes La Rose et la Croix. Successivement, l’éditeur Delcourt lui confie l’illustration de 7 missionnaires, écrit par Alain Ayrolles (traduit en Italie par Planeta De Agostini). Actuellement, il travail à l’adaptation graphique du roman biographique Je, François Villon, de Jean Teulé. Il a collaboré avec le label indépendant SelfComics. Il vit à Paris depuis 2005. http://blog.luigicritone.com

 


Page 55 sur 58

Bannière
Bannière