Blog de La Libreria

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Blog de La Libreria

Mercredi 20 octobre à 19h - Gilda Piersanti pour Roma Enigma

Envoyer Imprimer PDF

Mercredi 20 octobre 2010 à 19h

GILDA PIERSANTI

pour

ROMA ENIGMA

éditions le Passage

 

On l'attendait avec impatience!! Après Vengeances Romaines, voilà le sixième volet des Saisons meurtrières, nouvelle enquête sur fond de Garbatella de l'inspecteur Mariellla De Luca... et on n'est pas déçu! Gilda Piersanti, comme à son habitude, peint avec acuité une Italie contemporaine en plein malaise, sans oublier que les racines de ce malaise plongent dans un passé sombre et nébuleux où les secrets ont la part belle... Gilda Piersanti est en train de devenir une serial habituée de la Libreria et personne ne penserait à s'en plaindre!

"La Garbatella, à Rome, un soir calme de printemps. Sur le seuil de la pâtisserie la plus réputée du quartier, une jeune étudiante s’effondre… Tuée par balle. Un meurtre inexplicable : pas d’arme du crime, aucun suspect, rien dans le passé de la victime qui permette de suivre la moindre piste. Un meurtre sans mobile. Le crime parfait ? Dans les méandres de la ville éternelle, un nouveau défi pour l’inspecteur Mariella De Luca et sa coéquipière, la belle Silvia Di Santo."

Editions Le Passage

 

 

Gilda et Flo

 

Ne sont-ils pas magnifiques?

Et le formidable public...

 

Jeud 14 octobre à 19h - Tanino Liberatore pour Ranx l'intégrale

Envoyer Imprimer PDF

Chers amis,

Attention culte!!! Tanino Liberatore sera jeudi 14 octobre à La Libreria pour une dédicace à l'occasion de la sortie de l'intégrale de RanXerox chez Glénat. L'expression n'est sans doute pas des plus adaptées mais Ranx a "bercé" notre adolescence et nous sommes très très fiers (et émus!) de recevoir l'un des deux papas de ce Monstre du 9ème Art (l'autre étant le scénariste, Stefano Tamburini, disparu en 1986, Alain Chabat ayant pris la relève pour le dernier épisode "Amen") le formidable dessinateur et coloriste s'il en est, Tanino Liberatore..

L'intégrale Glénat réunit les premiers épisodes en noir et blanc dessinés par Tamburini et des dessins inédits de Liberatore (les Origines) ainsi que "Ranx à New York", " Bon anniversaire Lubna" et "Amen".

Présentation de l'éditeur:
RanXerox est un colosse dans un monde de brutes. RanXerox est un robot entouré d’humains.Depuis un malencontreux court circuit, il est victime d’un simili-sentiment amoureux pour une petite peste de 12 ans shootée en permanence et au caractère exécrable, Lubna. Pour lui trouver de la drogue, se débarrasser de ses amants, lui faire plaisir, RanXerox ira du massacre collectif à la performance au music-hall. RanXerox n’a peur de rien, et surtout pas du ridicule. Dans une espèce de parodie du monde moderne, de sa perdition dans la consommation et l’égoïsme, RanXerox serait-il le dernier chantre de l’amour vrai, le dernier chevalier servant ? Au-delà de la provocation et du défoulement libérateur, ne cherchez pas de sens à ces histoires épiques : elles sont un prétexte pour que vous explosent en pleine figure une dose létale de cyberpunk, d’ultra-violence crue et d’érotisme. L’incroyable dessin hyperréaliste de Liberatore laissant une persistance rétinienne de ces images chocs plutôt troublantes.Publiée d’abord en Italie, puis en France à partir de 1981 dans « L’Écho des Savanes », la série RanXerox a reçu le prix Alfred Presse à Angoulême en 1983. En voici l’édition intégrale, enrichie de quelques dessins et recherches graphiques inédites.Ne ratez pas Rank Xerox, car lui ne vous ratera pas !


 

Mercredi 6 octobre - Elizabeth Tchoungui pour Bamako Climax

Envoyer Imprimer PDF

Mercredi 6 octobre 2010 à 19h

ELIZABETH TCHOUNGUI

pour

BAMAKO CLIMAX

(Editions Plon)

 

Drôle d'endroit pour une rencontre que  la Libreria franco-italienne?  Bamako très loin de la Péninsule italienne?! Et bien détrompez-vous! Elizabeth Tchoungui vous prouvera que lien il y a!! C'est une fine connaisseuse de l'Italie que nous recevons... Jolie carrière journalistique derrière et devant elle à n'en point douter, elle anime actuellement "les Maternelles" sur France 5 (est-il besoin de le dire?). Et cette belle tête bien faite a également une jolie plume à son arc, et du genre acérée! Son deuxième roman, "Bamako Climax", est un bonheur de lecture, on vous le dit! Elle nous mène en bateau de l'Europe vers l'Afrique des origines, tout comme son héroïne entraîne dans son sillage Elliott et Elio, tous deux incapables de l'aimer. C'est drôle, c'est cru, c'est touchant.. Et qu'est-ce qu'on aime la palabre africaine!

 

 

 

Jeudi 30 septembre - Mathias Enard pour Parle-leur de batailles, de rois et d'éléphants

Envoyer Imprimer PDF

Jeudi 30 septembre à 19h

MATHIAS ENARD

PARLE-LEUR DE BATAILLES, DE ROIS ET D'ELEPHANTS

éditions Actes-Sud

 

Sous ce titre splendide emprunté à Rudyard Kipling, Mathias Enard nous offre un bijou narratif, épuré et érudit, le beau rêve d'un pont entre Occident et Orient...

Et quelle magnifique idée que de placer Michelangelo Buonarotti au centre de son roman. On le retrouve au moment de son arrivée à Constantinople en 1506 alors qu'il s'apprête à la demande du Sultan ottoman, Bajazet, à concevoir un pont sur la Corne d'Or, et à succéder en cela au génial rival Leonardo da Vinci dont le projet n'a pas eu l'heur de plaire au commanditaire. Michelangelo est encore jeune, pas encore le peintre et l'architecte, qu'il est devenu par la suite, mais déjà le querelleur et l'homme "terrible". Et pendant ce printemps 1506, il va vivre, travailler, flâner et aimer dans cette ville fascinante et dangereuse.

L"équipe de la Libreria ne pouvait qu'avoir envie d'inviter Mathias Enard à nous parler de cette histoire et de partager avec vous le plaisir que nous avons eu à la lire!

Né en 1972, Mathias Enard a étudié le persan et l’arabe et fait de longs séjours au Moyen-Orient. Il vit à Barcelone. Il a publié quatre romans chez Actes Sud : La Perfection du tir (2003, prix des Cinq continents de la francophonie ; Babel n° 903), Remonter l’Orénoque (2005), Zone (2008, prix Décembre 2008 et Livre Inter 2009).

 

Mardi 21 septembre - Giorgio Vasta pour Le Temps Matériel

Envoyer Imprimer PDF

Mardi 21 septembre 2010 à 19h

GIORGIO VASTA

pour

LE TEMPS MATERIEL

traduit par Vincent Raynaud

(éditions Gallimard)

 

C'est un vrai coup de coeur des libraires que nous vous présenterons mardi 21 septembre! Et nous sommes absolument ravis que les lecteurs français puissent le découvrir puisqu'il vient de sortir chez Gallimard.

Ce premier roman, sorti en 2008 chez l'éditeur romain Minimum Fax, révèle une incroyable maîtrise de style. Il nous plonge dans l'Annus Horribilis, 1978, l'année de l'assassinat d'Aldo Moro et dresse un portrait extraordinairement lucide et cruel de l'Italie. Pour le petit groupe de garçons au centre du roman, c'est un descente hallucinatoire et grotesque vers les enfers, sur un rythme qui ne se relâche à aucun moment, dense et matériel. Pas un roman facile, très loin du "commercial", mais une totale révélation littéraire!

Giorgio Vasta a 40 ans, il est né à Palerme, vit à Turin et travaille dans l'édition.

 


Page 60 sur 61

Bannière
Bannière