Blog de La Libreria

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Blog de La Libreria

Mardi 13 décembre 2016 à 19h - Chants orphiques et autres poèmes de Dino Campana

Envoyer Imprimer PDF

Mardi 13 décembre 2016 à 19h


Chants orphiques

et autres poèmes

de

Dino Campana

Points Seuil (Edition bilingue)

En compagnie des deux traducteurs, Irène Gayraud et Christophe Mileschi

Nouvelle soirée autour de la poésie et de la traduction à la Libreria. Irène Gayraud et Christophe Mileschi ont traduit les Canti orfici de Dino Campana (1885-1932) et fait un choix supplémentaire de poèmes inédits en France qui permettent finalement d'apercevoir de manière un peu plus complète la figure de cet incompris fébrile, membre légitime du cercle des poètes maudits, grand vagabond.

Nous vous invitons à venir nombreux découvrir l'un des plus grands et des plus fascinants poètes italiens du XXème siècle.

La soirée s'achèvera sur un verre amical.

 

Vendredi 2 décembre 2016 à 19h - Soirée Carlo Emilio Gadda avec Jean-Paul Manganaro

Envoyer Imprimer PDF

Vendredi 2 décembre 2016 à 19h


Soirée Carlo Emilio Gadda

à l'occasion de la nouvelle traduction

par Jean-Paul Manganaro

de

Quer pasticciaccio brutto di Via Merulana

Editions du Seuil

En compagnie de son traducteur, Jean-Paul Manganaro

et de Laurent Lombard, maître de conférences à l'université d'Avignon

 

Nous vous invitons à une soirée passionnante autour de la nouvelle traduction, magistrale, de Jean-Paul Manganaro qui nous restitue aujourd’hui toute la verve foisonnante du chef d'oeuvre de Carlo Emilio Gadda. Jean-Paul Manganaro s'entretiendra avec Laurent Lombard, lui-même traducteur. Et la soirée ne se limitera pas à Rome et son parler puisque le roman milanais de Gadda, L'Adalgisa. Croquis milanais, vient également de ressortir aux éditions du Seuil, de même que La Madone des philosophes.

Dans un immeuble cossu de via Merulana à Rome, les bijoux d’une comtesse vénitienne ont été dérobés ; et voilà qu’on retrouve la belle Liliana Balducci assassinée de façon sanglante. Les enquêteurs sont sur les dents : indices, poursuites, interrogatoires… un vrai roman policier. Mais pour le nonchalant commissaire Ingravallo, chaque effet a une multitude de causes, chacune en cachant d’autres. Et dans le cas d’un crime, aucun des courants qui convergent dans ce tourbillon ne peut être négligé. Ainsi l’enquête prend son temps et s’embrouille affreusement, sillonnant, pour le plus grand bonheur du lecteur, les rues de la Ville éternelle, où le présent se mêle au passé mythique tandis que résonnent les multiples dialectes et les innombrables accents.

Dans cette escalade sonore, la phrase gaddienne se déploie, s’étire et se retire, jouant sur tous les tons : la farce pour évoquer le peuple, le sarcasme pour Mussolini, la poésie pour un défilé de nuages...

Avec L’Affreuse Embrouille de via Merulana, chef-d’œuvre des lettres italiennes, l’ingénieur Carlo Emilio Gadda, passionné de mathématiques et de philosophie, devient en 1957 un écrivain mondialement connu.

Carlo Emilio Gadda (1893-1973) est un des plus grands écrivains du XXe siècle. Comparé à Céline et à Joyce, ce révolutionnaire de la forme narrative et du langage a obtenu en 1963 le Prix international de littérature.

Jean-Paul Manganaro est professeur émérite de littérature italienne contemporaine à l’université de Lille 3. Lauréat du prix Halpérine-Kaminsky Consécration et du prix Laure-Bataillon Classique, il a traduit plus de cent soixante-dix romans italiens en français, dont Pasolini, Calvino, Bene, Del Giudice, Mari…

Une soirée où se mêleront italien et français, et qui s'achèvera sur un verre amical.

 

Mardi 29 novembre 2016 à 19h - La science en cuisine et l'art de bien manger de Pellegrino Artusi

Envoyer Imprimer PDF

En collaboration avec Altritaliani

 

Mardi 29 novembre 2016 à 19h


La science en cuisine

et

l'art de bien manger

de

Pellegrino Artusi

Editions Actes Sud

préfacé par Alberto Capatti

Soirée animée par Marguerite Pozzoli,

traductrice du livre avec Lise Chapuis,

et par Domenico Biscardi, journaliste

Délectable soirée en perspective ! Voici enfin en français le livre des livres, la Bible de la cuisine italienne. Marguerite Pozzoli et Lise Chapuis se sont attelées à la traduction des 790 recettes composant cet ouvrage essentiel pour tout italien : bien rares sont les foyers italiens où il ne figure pas en bonne place.

"La science en cuisine et l'art de bien manger", publié à la fin du XIXème siècle, a posé les bases de cette cuisine jusqu'alors familiale, populaire et locale, la rendant accessible au plus grand nombre, ne serait-ce que d'un point de vue linguistique ! Car c'est aussi un livre plein d'érudition, jamais pédante, ponctuée d'anecdotes savoureuses.

Un cadeau tout trouvé pour les fêtes !

En compagnie de Marguerite Pozzoli et de Domenico Biscardi, venez nombreux découvrir l'un des livres qui ont fait l'Italie.

La rencontre s'achèvera sur un verre amical.

 

Mercredi 23 novembre 2016 à 19h - Yolande Zauberman et Paulina Spiechowicz - Les mots qui nous manquent - encyclopédie

Envoyer Imprimer PDF

Mercredi 23 novembre 2016 à 19h


Yolande Zauberman et Paulina Spiechowicz

 

LES MOTS QUI NOUS MANQUENT

Encyclopédie

Editions Calmann-Lévy

En compagnie d'Olivier Ragasol

Ce mercredi à la Libreria, un livre qui nous manquait et qui existe !

C’est en regardant les Indiens nettoyer les vitres le long des façades des gratte-ciels à New York qu’est née l’idée de ce livre. Ils appartiennent à une tribu qui ignore le mot « vertige », sa sensation, le concept même.
Les auteurs ont alors eu envie de connaître et de rassembler ces mots qui existent dans d’autres langues et qui n’ont pas d’équivalents dans la langue française. Mais à combien de mots allaient-elles avoir accès ? Beaucoup ou très peu ?
Yolande Zauberman et Paulina Spiechowicz ont alors rencontré des traducteurs, des poètes, des chercheurs. Elles ont fouillé dans les dictionnaires, les livres d’anthropologie ou de géopolitique pour trouver ces mots manquants. Elles ont accédé à un réservoir de mots qui s’est avéré infini.
Dans cette petite encyclopédie, les mots sont un voyage, ils tiennent le lecteur en haleine, le font passer par des sentiments, des nuances, des colères qui appartiennent à toutes les géographies. Par leurs mots secrets les autres cultures s’ouvrent à nous. Par exemple, « Wiswas » désigne en arabe une obsession qui tourne dans la tête et n’en veut plus sortir. Prononcer ces deux syllabes partout dans le monde arabe et les regards s’éclairent : on n’est plus tout à fait un étranger.
Ce livre répond à un désir que l’on a tous éprouvé : sentir une seconde comment sentent les autres.

Yolande Zauberman est née à Paris, elle est scénariste et réalisatrice de films documentaires et de fiction (Moi Ivan, toi Abraham, Tanguy, Agathe Cléry, Would you have sex with an Arab ?).

Paulina Spiechowicz est née à Cracovie, elle a grandi en Italie et vit en France. Écrivain et photographe, elle a soutenu une thèse de doctorat à l’École Pratique des Hautes Études dans la section des sciences historiques et philologiques.

Venez nombreux, avec vos mots, et la rencontre s'achèvera sur un verre amical.

 

Mardi 15 novembre 2016 à 18h - Laboratoire traduction poésie avec Isabel Violante et Michele Fianco

Envoyer Imprimer PDF

Mardi 15 novembre 2016 à 18h


Laboratoire traduction poésie

avec Isabel Violante

 

et

Michele Fianco


 


Page 7 sur 58

Bannière
Bannière