Blog de La Libreria

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Blog de La Libreria

Mardi 27 novembre 2018 à 19h - Les commencements de Giuseppe Bonaviri

Envoyer Imprimer PDF

En collaboration avec les Editions La Barque

Mardi 27 novembre 2018 à 19h

 

LES COMMENCEMENTS

de

GIUSEPPE BONAVIRI


présenté par son traducteur

PHILIPPE DI MEO

 

La Libreria et les Editions La Barque vous invitent à venir écouter Philippe Di Meo, traducteur de ce grand auteur sicilien qu'était Giuseppe Bonaviri. Médecin, écrivain et poète, Giuseppe Bonaviri est né à Mineo, en Sicile, le 11 juillet 1924. Après avoir obtenu un diplôme à Catane, il a exercé le métier de généraliste et s’est installé à Frosinone, au sud-est de Rome, où il se spécialise en cardiologie et où il vécut jusqu’à sa mort, le 21 mars 2009.

Son premier roman, Le Tailleur de la grand’rue, fut publié en 1954 par Elio Vittorini aux éditions Einaudi ; sacrifiant formellement aux préceptes néo-réalistes, cette œuvre première s’en éloigne pour, déjà, désigner l’inscription de l’individu dans le cosmos. Au fil du temps, comme s’il voulait évaluer les possibilités de chacun, il se mesure à tous les genres littéraires : du roman au poème en passant par le conte, la nouvelle ou le récit de science-fiction, sans oublier le théâtre.

Avec Les Commencements, paru en 1983 en Italie aux éditions Sellerio (et malheureusement épuisé!), Giuseppe Bonaviri semble enfin avoir trouvé une forme en adéquation avec son imaginaire circulaire, dont l’épicentre est Mineo, sa ville natale, point de départ de son œuvre, et de ce livre en particulier, entre tous inclassable. Dans une langue étonnement sensuelle, il côtoie de nombreux registres auparavant explorés, augmentés par l’astronomie et l’ethnographie... Et, surtout, tout au long, il alterne ingénieusement prose et poème, l’un et l’autre traitant d’un seul et même thème, où résonne l’espace-temps d’une parole en son rappel authentique, dont l’ampleur des propos, à forte résonance cosmique, retient durablement.

Venez nombreux ! La rencontre se déroulera en français (mais l'italien sera bien sûr très présent) et s'achèvera sur un verre amical.

 

Mardi 20 novembre 2018 à 19h - Silvio Perrella - Io ho paura

Envoyer Imprimer PDF

Mardi 20 novembre 2018 à 19h

 

SILVIO PERRELLA

 

IO HO PAURA

Neri Pozza Editore


En compagnie de Lisa Ginzburg et de René de Ceccatty


Nous vous invitons à une belle soirée littéraire autour de Silvio Perrella, écrivain et critique, et de ses deux éminents accompagnateurs!

Silvio Perrella a tissé un livre où chaque mot correspond à un sentiment et nous offre un ouvrage sensuel et subtil où la narration, la méditation et l'action se fondent en un seul geste. Un mois, l'été, un lieu de mer et de bois qui s'appelle Qui : ce sont les éléments premiers qui composent ce récit. Et pour enfiévrer le tout, un sentiment tout à la fois archaïque et ultra-moderne,  la peur. Et il ne sera pas seulement question des peurs naturelles, celles de toujours qui nous ont aussi aidés à nous constituer. Tout au long du récit, apparaissent les peurs industrielles, fabriquées à dessein, sans objet précis et elles se mettent entre nous et nos semblables comme des mauvaises herbes, nous divisant, nous isolant : sujets soumis à la dictature de la peur.

Io ho paura a été précédé, cette année, par deux autres beaux livres : un premier écrit avec Raffaele La Capria Di terra e di mare (Laterza), où Silvio Perrella évoque son amitié avec le grand écrivain napolitain, et le second Da qui a lì. Ponti, scorci, preludi (Italo Svevo Edizioni), autour de ce qui nous unit et de la belle figure symbolique qu'est un pont.

La soirée se déroulera en italien et s'achèvera sur un verre amical.



 

Jeudi 15 novembre 2018 à 19h - Valerio La Martire - Intoccabili

Envoyer Imprimer PDF

Jeudi 15 novembre 2018 à 19h

 

VALERIO LA MARTIRE

 

INTOCCABILI

Un medico italiano

nella più grande epidemia di Ebola nel mondo

Marsilio Editore

La Libreria reçoit ce jeudi Valerio La Martire, écrivain, scénariste mais aussi bénévole engagé dans différentes ONG humanitaires. Et c'est cette expérience au plus près des femmes et des hommes qui luttent sur le terrain pour sauver des vies qui a donné naissance à ce livre fort que nous vous invitons à découvrir.

Le 26 décembre 2013, un enfant de deux ans tombe malade à Meliandou, un village isolé de la Guinée. C'est le début de la plus grave épidémie de Ebola qu'ait jamais affrontée l'humanité. Roberto, un médecin italien, décide de partir en mission pour Médecins sans frontières. Il va se trouver confronter à l'horreur,  à des difficultés et à des choix dont il portera le poids le restant de ses jours. Intoccabili est le témoignage puissant et émouvant d'un humanitaire et de ses collègues.

Une histoire vraie, inattendue et unique, un voyage en enfer dont personne, pas même les survivants ne ressortent indemnes.

La rencontre se déroulera en langue italienne et s'achèvera sur un verre amical. Nous vous attendons nombreux.

 

Lundi 12 novembre 2018 à 19h - Paolo Salvatori - Spie?

Envoyer Imprimer PDF

En collaboration avec La Lepre Edizioni

Lundi 12 novembre 2018 à 19h

 

PAOLO SALVATORI

 

SPIE?

L'intelligence nel sistema di sicurezza internazionale

En compagnie de son éditeur, Alessandro Orlandi

Un sujet passionnant et on ne peut plus d'actualité ce lundi à la Libreria! De John Le Carré au «Bureau des Légendes» en passant par «Homeland», de James Bond à OSS 117, la fiction n'a cessé d'en faire son miel. Alors ce soir, nous allons pouvoir poser la question directement à un spécialiste des plus éminents: qu'est-ce que le Renseignement et à quoi sert-il en Europe et en Italie en particulier? De quelles manières sont recueillies les informations vitales pour la sécurité des Etats et pour affronter la menace du terrorisme? Beaucoup d'autres questions auxquelles répondra Paolo Salvatori, ex- directeur de l'antiterrorisme et de la structure de lutte à la prolifération des armes non-conventionnelles pour le compte des services secrets italiens.

Venez nombreux ! La rencontre se déroulera en langue italienne et s'achèvera sur un verre amical.



Mise à jour le Lundi, 12 Novembre 2018 23:27
 

Vendredi 19 octobre 2018 à 19h - Soirée Dolores Prato avec Laurent Lombard et Jean-Paul Manganaro

Envoyer Imprimer PDF

En collaboration avec les Editions Verdier

Vendredi 19 octobre 2018 à 19h

 

DOLORES PRATO

 

BAS LA PLACE Y'A PERSONNE

Giù la piazza non c'è nessuno

Editions Verdier - Edizioni Quodlibet

Conversation avec les deux traducteurs

Laurent Lombard et Jean-Paul Manganaro

Attention chef d'oeuvre... Nous vous invitons, grâce aux Editions Verdier et au formidable duo de traducteurs qu'ont formé pour l'occasion, Jean-Paul Manganaro et Laurent Lombard, à venir découvrir une voix, oubliée, méconnue, celle de Dolores Prato: Bas la place y'a personne (Giù la piazza non c'è nessuno) n'est pas un récit d'enfance comme les autres. Il s'ouvre sur cette phrase : «Je suis née sous une petite table.» Dès lors le lecteur, saisi par la puissance et la singularité de cette prose légère et envoûtante, s'attache à cette petite fille abandonnée qui a trouvé là un refuge et une façon qui n'appartient qu'à elle d'appréhender le monde. Le lieu où l'on eut les premières alertes de la vie devient nous-mêmes, écrit Dolores Prato.

Pour éviter les pièges de la mémoire, l'auteure décrit avec une précision scrupuleuse et une opiniâtreté généreuse la ville - il s'agit de Tréja, dans les Marches -, les objets ou les personnages qui ont habité son enfance.

Non seulement elle nous offre par-là de véritables tableaux d'un monde disparu (l'Italie rurale à la charnière du XIXème et du XXème siècle) qui n'ont rien à envier aux écrits des anthropologues, mais elle donne ainsi à la narration toute son incandescence et sa vérité sensible. LE temps perdu de Dolores Prato est tout à la fois intime et public, et s'il est retrouvé, c'est parce que le parti pris des choses est aussi celui des mots.

Dolores Prato a achevé son récit dans les années soixante-dix mais elle n'en a jamais connu l'édition intégrale. Tel fut le sort de ce texte que l'on peut aujourd'hui considérer comme un des classiques du XXème siècle et, à tout le moins, comme un des chefs-d'oeuvre de la littérature italienne de l'après-guerre.

Cette rencontre se déroulera en français et s'achèvera sur un verre amical. Venez nombreux!

 


Page 9 sur 75

Bannière
Bannière